— Obiit, Conubii et Nasciit

obiitOBIIT (forme raccourcie du Latin obivit qui signifie « il est mort) Je vous propose de réaliser votre obiit (tableau funéraire réalisé dans un losange noir), soit peint, soit imprimé en petit modèle pour la célébration funéraire. voici une progression d’une impression. Vous trouverez aussi dans la galerie des obbits pour accompagner un drap mortuaire (me contacter).

Pourquoi impression, alors qu’il est de tradition qu’un obiit soit réalisé peint sur bois ? Tout simplement pour pouvoir répondre rapidement pour installer un obbit dans la chapelle pour des funérailles lorsque le décès est soudain. A mon sens, il est important de s’adapter pour que perdure cette tradition. Ceci n’empêche pas la réalisation à postériori d’un vrai obiit à placer dans la chapelle.

Pour les famille qui font perdurer cette tradition, il est de coutume de faire réaliser son obiit de son vivant, seules la date du décès seront à peindre le moment venu …

CONUBII : même principe que l’obiit, mais le fond est blanc et il s’agit là de célébrer un mariage, 20 ans ou 25 ans de mariage … le format est toujours un losange. les formats que je propose : 10x10cm, 30x30cm, 50x50cm ….

peinture sur bois.

 

NASCIIT : ne cherchez pas dans les ouvrages anciens, ni sur internet, vous ne trouverez pas, il s’agit d’une « nouveauté », d’une exclusivité de mon atelier … un de mes commanditaires souhaitait faire un décor armorié pour le baptême de sa fille, en discutant, l’idée a germé et voilà le résultat.

J’ai appelé cette façon de faire « nasciit » en référence à une inscription gravée sur un bénitier dans la chapelle de Cossey : « Nascitur ibi vita » ( Ici naît la vie …) ….. Je cherchais une terminaison en « iit » pour que l’on puisse faire le rapprochement avec l’Obiit (forme médiévale de « obit »). Nasciit est donc naturellement venu …


Un grand Merci à Loup Odoevsky Maslov et à Jean de Baglion pour nos discussions qui ont amené à la réalisation et à trouver un nom cohérent à cette nouveauté.

Share Button